Aller au contenu principal

Les placements autogérés

Qu’est-ce qu’un placement autogéré? 

Les placements autogérés ou autonomes sont une méthode de placement qui vous permet de contrôler entièrement vos placements et la façon dont vous les gérez. Les investisseurs autonomes sont responsables de l’élaboration de leur propre plan de placement, de la recherche et de la réalisation des opérations de placement, ainsi que du suivi et de la mise à jour de leurs portefeuilles sans l’aide d’un conseiller en placement. 

S’il est vrai que les placements autogérés comportent des avantages (comme la possibilité de payer des frais moins élevés), cela exige une planification et une recherche minutieuses. Les investisseurs autonomes doivent assumer l’entière responsabilité de leurs choix de placement et des résultats de ces décisions, bons ou mauvais.

Est-ce une bonne idée pour vous? 

Les placements autogérés conviennent mieux aux personnes qui : 

  • possèdent des connaissances poussées en matière de placement, 
  • font preuve d’autodiscipline et maîtrisent leurs émotions, 
  • ont la capacité et la volonté de consacrer le temps nécessaire à la recherche sur les marchés, les produits et les entreprises.

Les investisseurs qui sous-estiment le temps et les compétences nécessaires risquent de prendre des décisions mal informées ou impulsives. 

Si vous envisagez d’ouvrir un compte de placement autogéré, voici quelques questions que vous devriez vous poser : 

Quel est mon niveau de connaissance des placements? L’investisseur autonome doit être en mesure d’évaluer les produits de placement et de gérer son portefeuille. Avez-vous les connaissances et l’expérience financières nécessaires pour prendre une décision éclairée? Examinez attentivement la source de l’information que vous recevez pour vous assurer qu’elle est fiable et qu’elle n’est pas fondée sur des spéculations. Un placement convenable pour une personne peut ne pas l’être pour une autre. Protégez-vous en prenant le temps de comprendre le placement envisagé, le risque qui y est associé et vos objectifs.  

Est-ce que je comprends mes besoins et mes objectifs de placement? L’investisseur autonome devrait avoir un plan de placement clair et adapté à sa situation personnelle et financière. L’investissement n’est pas un jeu qui permet de s’enrichir rapidement et ce n’est pas un jeu d’argent. Investir, c’est comprendre ses besoins et avoir un plan. Souvent, les placements sont faits en ayant à l’esprit de futurs objectifs; il peut s’agir d’objectifs à court, moyen ou long terme. Selon votre situation, les objectifs pourraient comprendre l’épargne-retraite, la collecte de capitaux pour une entreprise ou la préservation de ce que vous avez déjà épargné. Une solide compréhension de vos objectifs et de votre situation financière actuelle vous aidera à constituer un portefeuille qui vous convient. C’est aussi ce qui vous permettra de rester sur la bonne voie lorsque vous êtes sur le point de prendre des décisions impulsives fondées uniquement sur les tendances. Chaque décision de placement que vous prenez doit tenir compte de vos objectifs. Sans un plan solide pour vous guider, vous pourriez prendre des décisions irréfléchies ou sous l’influence de vos émotions, de vos amis ou des médias sociaux. 

Ai-je suffisamment de temps pour faire des recherches? Les investisseurs autonomes devraient effectuer leurs propres recherches sur les produits de placement offerts ainsi que sur le service de courtage en valeurs mobilières sans conseil, le site Web, ou l’application à utiliser. L’investisseur autonome devrait également se renseigner sur l’entreprise émettrice avant d’acheter des actions, pour connaître sa situation financière, son rendement et son exposition au risque. Il ou elle doit également tenir compte de la crédibilité des sources d’information et éviter de prendre des décisions de placement fondées uniquement sur le battage publicitaire. Enfin, il est important de prendre le temps de déterminer si un placement correspond à son niveau de tolérance au risque et se méfier des fraudes et des offres qui semblent trop belles pour être vraies. 

Quel est mon niveau de tolérance au risque? L’investisseur autonome doit faire preuve d’autodiscipline et être capable de tolérer les fluctuations du marché sans prendre de décisions irréfléchies ou fondées sur les émotions. S’il vous arrive de perdre la maîtrise de vos émotions pendant les périodes stressantes ou turbulentes, il se peut que les placements autogérés ne vous conviennent pas. Il faut tenir compte des connaissances, du temps et des ressources nécessaires ainsi que des risques et des émotions lorsque vous choisissez de gérer vos propres placements. Les marchés peuvent être instables, et de nombreux facteurs peuvent influer sur le niveau de risque qu’un investisseur est prêt à prendre. Consultez notre guide sur les neuf types de risque d’investissement pour mieux connaître les risques auxquels vos placements pourraient être exposés. 

Est-ce que je suis simplement les nouvelles tendances? Les placements autogérés gagnent en popularité, c’est pourquoi vous devez vous assurer de choisir cette approche pour les bonnes raisons, et non parce que vous ressentez des pressions ou craignez de rater une bonne occasion dont « tout le monde » semble profiter. L’autogestion peut comporter des avantages, comme la possibilité de réduire les frais, la possibilité d’acquérir une expérience pratique et la possibilité d’investir dans des entreprises qui vous intéressent. Toutefois, cette approche ne convient pas à tous. Sans les connaissances nécessaires, vous pouvez vous retrouver dans une situation sans préparation adéquate sur le plan financier ou émotionnel. 

Première étape : ouvrir un compte de placement autogéré 

Si vous décidez que les placements autogérés vous conviennent, vous devrez ouvrir un compte. Les maisons de courtage et les institutions financières en ligne offrent des options pour ouvrir un compte de placement autogéré. Par exemple, il est possible d’ouvrir un compte non enregistré ou bien un compte enregistré, comme un CELI, un REER, un REEE ou un REEI. 

Travailler avec un conseiller 

Si, après mûre réflexion, vous jugez que les placements autogérés ne vous conviennent pas, vous pouvez faire appel à des professionnels qui vous aideront à planifier et à gérer votre portefeuille de placement. Ces professionnels en placement pourront vous aider à fixer vos objectifs financiers, établir un plan à long terme, choisir des placements qui vous conviennent, suivre le rendement des placements et rajuster le tir, au besoin. Si vous préférez une approche en ligne, les conseillers en placement en ligne (aussi appelés « conseillers robots ») offrent une solution intermédiaire qui conjugue les services de conseillers traditionnels avec l’emploi de plateformes automatisées qui offrent des conseils de placement fondés sur des algorithmes et des renseignements que vous fournissez au sujet de votre situation financière et de vos objectifs. Consultez notre guide sur ce qu’il faut savoir avant de travailler avec un conseiller en placement traditionnel ou un conseiller robot.